Fr
Ru En Es

Le Groupe de sociétés la Corporation « GazEnergoStroï » a présenté les résultats des travaux effectués dans les objets de Dzerzhinsk aux députés, aux fonctionnaires et aux environnementalistes

22.09.2020

À l’invitation du Gouvernement de la région de Nijni-Novgorod, dans le cadre du contrôle parlementaire, des fonctionnaires russes bien connus et des représentants de la communauté scientifique dont la sphère d’activité est directement liée à l’environnement, ont visité les objets ayant l’impact négatif sur l’environnement à Dzerzhinsk (Chambre des déblais « Beloïe more », installation de stockage de déchets solides municipaux « Igoumnovo », décharge de déchets industriels « Tchernaïa dyra »).

 

Président du Groupe de sociétés la Corporation « GazEnergoStroï » S.Y. Chernine

 

Les résultats des événements organisés par le Groupe de sociétés la Corporation « GazEnergoStroï » ont été observés par Viacheslav Fetisov, député de la Douma d’État de la Fédération de Russie, Ambassadeur auprès de l’Organisation des Nations unies pour les affaires de l’Arctique et l’Antarctique, Ivan Starikov, Directeur de l’établissement fédérale budgétaire d’État Institut de recherche panrusse de protection de l’environnement « VNII Écologie », Andreï Betine, vice-gouverneur de la région de Nijni-Novgorod, Sergeï Alekseev, Président du Comité de la Chambre de commerce et d’industrie russe pour la gestion des ressources naturelles et l’écologie, et Elena Zlenko, vice-présidente du Comité du Conseil de la Fédération pour la politique agraire et alimentaire et la gestion de l’environnement.

 

On a montré des équipements de haute technologie pour la gestion des déchets dangereux aux invités et on leur a parlé des méthodes de travail innovantes sur les objets qui n’ont pas d’analogues en Russie.

 

 

 

 

 

Les fonctionnaires ont pu constater de leurs propres yeux l’efficacité des activités de la Corporation, qui a permis de minimiser l’impact négatif sur l’environnement et d’améliorer sensiblement la situation écologique à Dzerzhinsk.

 

Plus de 100 hectares de terres ont été restaurés et rendus à leur état écologique naturel, la pénétration de substances nocives dans le plan d’eau de la Volga a été exclue, les incendies réguliers de l’installation de stockage de déchets ont été arrêtés, les habitants du district ont été débarrassés des décharges puantes - ce sont peut-être là les indicateurs les plus importants qui ont été atteints sur les objets.

 

 

À la fin de la visite, les invités ont partagé leurs impressions :

 

 

Ivan Starikov, chef de l’établissement fédérale budgétaire d’État « Institut de recherche panrusse de protection de l’environnement « VNII Écologie » : « Notre Institut a fait une expertise sur les résultats des travaux. La commission comprenait 16 savants présidés par l’académicien de l’Académie des sciences de Russie Aleksandr Solovianov. À présent « Igoumnovo », ainsi que « Beloïe more » sont entièrement restaurés. On utilise des technologies uniques de désinfection et d’élimination thermique sans oxygène sur l’objet « Tchernaïa dyra ». Et cela peut devenir une très bonne expérience, qui sera utile partout dans le monde. Mais avant tout en Russie, parce que nous avons beaucoup d’objets dangereux sur notre territoire ».

 

 

Président du Comité de la Chambre de commerce et d’industrie russe pour la gestion des ressources naturelles et l’écologie Sergeï Alekseev : « La récupération d’« Igoumnovo », de « Beloïe more » et de « Tchernaïa dyra » a montré que les solutions technologiques appliquées ont permis à la Russie de devenir un des leaders mondiaux dans le domaine de l’environnement. Nous voyons un exemple de la façon dont on a réalisé le travail en un an et demi, qu’on avait discuté depuis des décennies. Et nous voyons des résultats concrets - au lieu d’« Igoumnovo » il y a une colline verte et pittoresque, au lieu de « Beloïe more » il y a une clairière avec des cultures mellifères, il est bon d’y installer un rucher. «Tchernaïa dyra » sera bientôt éliminé. Sur la base de ces technologies, il est nécessaire de développer l’industrie de la restauration de la nature. La mise en œuvre des projets environnementaux est soutenue par la Chambre de commerce et d’industrie russe. La Chambre aide les sociétés qui sont orientées à atteindre des normes environnementales élevées, à se substituer aux importations et à utiliser des technologies nationales, y compris à la mise en œuvre du projet national « L’Écologie ». J’ai vu de mes propres yeux l’ampleur et je me suis assuré de la qualité des travaux d’élimination des dommages à Dzerzhinsk. Ces solutions correspondent à la pratique courante : dans ce cas, l’ensemble du processus technologique du Centrale hydro-électrique de la conception à la mise en œuvre avec l’utilisation de matériaux et d’équipements propres, permet de réduire considérablement le budget des évènements et les conditions de leur mise en œuvre ».

Photo :

Viacheslav Fetisov, Ambassadeur auprès de l’Organisation des Nations unies pour les affaires de l’Arctique et l’Antarctique

 

 

Vyacheslav Fetisov, député de la Douma d’État, Ambassadeur de Russie auprès de l’ONU : « Je suis heureux de venir ici aujourd’hui. Je me suis assuré que la Russie dispose de technologies uniques afin d’éliminer les dommages écologiques cumulés. Nous allons non seulement les reproduire dans notre pays, mais aussi les présenter au monde entier. La résolution des problèmes écologiques est une cause commune pour la Terre entière, et la Russie à toutes les chances de devenir un leader et de prendre la tête de cette direction. Notre État doit accorder plus d’attention à ces questions, et il est venu le temps que les entreprises cessent de gagner de l’argent sur l’écologie. Bientôt, tous ceux qui ne respecteront pas les normes environnementales quitteront le marché ».

 

Andreï Betine, vice-gouverneur de la région de Nijni-Novgorod : « Dans le cadre du projet fédéral « Pays propre », nous avons déjà reçu de l’argent pour éliminer la décharge Shuvalovskaya. Nous commencerons le travail cette année. En outre, récemment, le registre national des dommages cumulés a inclus les goudrons acides et la décharge de Balakhna, une grande décharge de déchets pétrochimiques à Pavlov. A l’avenir, cela nous permettra de les inclure dans le projet national « L’Écologie » et d’obtenir des fonds fédéraux pour leur élimination ».

 

 

 

 

 

 

 

Note de renseignements

 

La Groupe de sociétés la Corporation « GazEnergoStroï » a commencé à travailler sur les sites en 2016 dans le cadre du projet national « L’Écologie ». Le volume total des déchets sur les trois sites était de 13,3 millions de tonnes. Le montant du contrat était alors d’environ 7 milliards de roubles.

 

Actuellement, la documentation relative à la réception des travaux réalisés par le maître d’œuvre est en cours de préparation pour « Beloïe more » et « Igoumnovo », et toutes les mesures requises dans le cadre du contrat d’État ont été prises. En outre, les autorités de la région de Nijni-Novgorod, en collaboration avec les spécialistes de « GazEnergoStroï », surveilleront les objets et résoudront la question de l’utilisation future des terrains.

Les travaux sur le site « Tchernaïa dyra » se poursuivent et, selon les nouvelles conditions du contrat d’État, ils devraient être achevés au cours du troisième trimestre 2021. Le lac s’est avéré être l’objet le plus difficile à nettoyer. Il est apparu que le volume de la pollution était à 57 % plus élevé que les calculs initiaux effectués par le prédécesseur de l’actuel maître d’œuvre en 2012. Au cours des travaux, 5,7 mille mètres cubes de déchets des classes de danger II-III ont été découverts en plus.

 

 

 

À ce jour, on a réalisé une partie importante des activités suivantes à « Tchernaïa dyra » : pompage de substances toxiques liquides et pâteuses, lancement d’une usine pour leur traitement en utilisant une technologie unique de destruction par thermolyse et de décontamination thermique des déchets cumulés avec post-combustion des gaz de fumée et de thermolyse et leur purification, début de la restauration des décharges avec l’utilisation de revêtements isolants géomembranaires et de sols aurifères.

Accueil
Remplissez le formulaire et nous vous rappellerons